La bibliothèque de Saint Eusèbe

 
ACCUEIL INFOS CATALOGUE ANIMATIONS PRIX LITTERAIRES AVIS LECTURES LIENS

La bibliothèque de Saint Eusèbe

NOS AVIS 2012

L'ENFANT GREC

Vassilis ALEXAKIS


Résumé : On passe sans cesse d'un jardin à l'autre : celui de l'enfance du narrateur situé dans le quartier de Callithéa à Athènes et le jardin du Luxembourg à Paris. Est-ce un roman autobiographique ? En partie, sûrement...

Le narrateur erre péniblement dans le jardin du Luxembourg, soutenu par des béquilles car il vient de subir une grave opération. Plus personne ne s'intéresse à lui mais dans le jardin, il rencontre des personnages pittoresques qui viendront rompre sa solitude : M.Paule qui garde les toilettes du jardin, un clochard nommé  Ricardo, les deux soeurs qui dirigent le théâtre de marionnettes et un vieil homme à cheveux blancs qui ressemble à JeanValjean.

Le roman que nous propose V.Alexakis, c'est surtout un voyage dans la littérature. Car peu à peu, tous les héros de son enfance vont surgir dans le jardin ! On y croise entre autres, Tarzan, Cyrano, Jean Valjean, Long John Silver, d'Artagnan,  Don Quichotte et plein d'autres au gré des pages.  




PESTE ET CHOLERA

Patrick DEVILLE


Résumé : C'est un roman biographique qui nous raconte la vie trépidante d'Alexandre Yersin, découvreur méconnu du bacille de la peste (Yersinia pestis) en 1894 à Hong Kong.

A.Yersin est né en 1863 à Morges (Suisse). Il sera naturalisé français en 1889.

Il fait des études de médecine en Suisse puis en Allemagne et enfin en France où il passe son doctorat en 1888 avec une thèse sur la tuberculose. Il fait partie de la première équipe de l'Institut Pasteur créée en 1887 et découvre la toxine diphtérique.

Après toutes ces années d'étude, Yersin ne tient plus en place et décide de partir en Asie. Il veut devenir explorateur, tel Livingstone.

"Ce n'est pas une vie que de ne pas bouger"

C'est alors une formidable épopée que la vie de Yersin, tour à tour marin, explorateur, médecin, botaniste, astronome etc... Un parcours aussi riche pour un seul homme, c'est pas courant...


L'écriture de Patrick Deville peut surprendre quelquefois. Elle est souvent tranchante et l'auteur cultive l'art du raccourci, sans verbe dans la phrase : page 12 "Derrière ses paupières closes, le jeu du soleil sur la mer." ou "Le visage de Fanny."

La vie de Yersin étant tellement foisonnante, j'aurais aimé un livre un peu plus long qui nous laisse le temps de découvrir mieux toutes les passions de Yersin.

Le livre est écrit de façon très dynamique, l'auteur croisant sans cesse les périodes et les personnages autour de Yersin.

De toute façon, la vie de A.Yersin vaut le détour et globalement ce livre est très intéressant.


C'est un roman plein de poésie, de douceur et d'humour dont le thème central est la littérature. C'est aussi un formidable hommage à Paris et à la France. A découvrir

LA VERITE SUR L’AFFAIRE HARRY QUEBERT

Joël DICKER


Résumé :À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique se prépare à l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison...


Ce livre est d'abord une intrigue policière mais pas seulement. L'auteur analyse plein de sujets tel que l'écriture, la difficulté d'être écrivain, la transmission, l'édition et son marketing, etc... avec de l'humour et beaucoup de justesse. Avec beaucoup d'habileté, nous sommes sans cesse lancés sur de fausses pistes et ce, jusqu'aux dernières pages.

C'est un roman de plus de 600 pages mais que vous ne mettrez pas longtemps à lire tellement il est captivant. Dès que vous l'aurez commencé, vous aurez du mal à le lâcher. Pas mal pour un deuxième roman !

L’HOMME QUI AIMAIT MA FEMME

Simonetta GREGGIO


Résumé : L’auteur revisite "Jules et Jim", roman d'H.Pierre Roché (1953) rendu célèbre par le film de François Truffaut. C'est donc l'histoire d'un trio amoureux : deux frères, Alexandre et Yann sont épris de la même femme : Maria.

Outre l'histoire sentimentale, parfois légère, parfois dramatique, l'auteur jette des impressions sur la France des 40 dernières années, des années 60 aux années 2000, sur le plan social, culturel ou politique.


La première partie du livre m'a un peu déroutée par son écriture un peu brouillonne. Puis au fil des pages et des rebondissements, l'histoire nous accroche. La construction du récit est aussi singulière car c'est une narration à plusieurs voix. Il faut donc suivre et ne pas décrocher le fil... C'est au final, un livre très bien écrit et pour ceux qui avaient 20 ans fin des années 60, rappelera certainement des souvenirs !

LA FEMME DU Vè

Douglas KENNEDY


Résumé : Quand Harry s'est installé à Paris, il croyait avoir connu le pire. Il se trompait : il se fait escroquer, se retrouve suspecté de meurtre et entame une liaison avec une femme fantôme aux pouvoirs plus que troublants...


La déchéance d'un homme américain, renvoyé par sa femme et qui se retrouve à Paris. Là, commence la galère, jusqu'au moment où il rencontre une femme qui n'existe plus (morte depuis longtemps !!) et qui va gérer sa vie jusqu'à la mort.

Livre banal, pas trop recherché.

14

Jean ECHENOZ


Résumé : Dans ces trois derniers livres : "Ravel", "Courir" et  "Des éclairs", ECHENOZ nous raconte la vie de personnages célèbres (Ravel, Zatopek et N.Tesla). Dans son dernier roman, l'auteur nous livre son regard sur la grande guerre à travers le destin de cinq "poilus", cinq "gens ordinaires". Il nous fait vivre le quotidien de ces cinq personnages dans la folie de cette guerre meurtrière, n'hésitant pas à nous décrire leurs expériences de nouveaux soldats sous une forme burlesque. Les animaux racontent aussi leur guerre : "des porcs à la dérive, les canards, poules, poulets et coqs en voie de marginalisation, les lapins sans domicile fixe".


Malgré le sujet grave, l'humour d'ECHENOZ est toujours là...

C'est un livre court (un peu plus de 100 pages), qui va à l'essentiel et qui se lit facilement.

A LIRE ABSOLUMENT, comme tous les autres d’ECHENOZ !

RETOUR

LE TEMPS OU NOUS CHANTIONS

Richard POWERS


Résumé :Nous sommes dans les années 1940. David Strom rencontre Delia Daley lors d'un concert de Marian Anderson. Il est physicien, juif allemand, émigré aux Etats-Unis. Elle est noire américaine, étudiante en musique classique à Philadelphie. Contre l'avis de la famille de Delia, ils se marient et ont trois enfants.

Ils les élèvent dans le culte de la musique, de la science, de l'amour.

"L'oiseau et le poisson peuvent tomber amoureux. Mais où vont-ils construire leur nid ?"

Dans ce roman, Richard Powers nous retrace 50 ans de l'histoire de l'Amérique et de la ségrégation raciale, à travers l'histoire de cette famille. Comment cette famille va-t-elle affronter la discrimination faite aux noirs ?

C'est un livre sur la musique, le temps qui passe, les problèmes des communautés aux Etats-Unis, l'histoire de la deuxième moitié du siècle dernier, les sentiments...

Le livre fourmille de références musicales, de techniques du chant choral. Quelquefois, on s'évade vraiment à l'intérieur de la chorale, on pourrait presque se mettre à chanter.

L'auteur fait sans cesse des aller-retour dans le passé, l'écriture est fluide et très riche..



Ce livre compte plus de 750 pages, il faut donc du temps...

J'ai failli abandonner au début, n'arrivant pas à "rentrer" dans le livre. Puis, j'ai persévéré et ça vaut la peine ! Et d'ailleurs, plus j'avançais dans le livre et moins je pouvais le lâcher...


ACCUEIL INFOS CATALOGUE ANIMATIONS PRIX LITTERAIRES AVIS LECTURES LIENS